La Normandie se prépare au 80e anniversaire du Débarquement.

Dans le but de fédérer tous les acteurs touristiques normands autour d’un but commun de transmission, et de passage du tourisme de mémoire vers un tourisme d’histoire, la Région Normandie met dès à présent le logo du 80e anniversaire du Débarquement à disposition.

 » Pour que les Normands, et tous ceux qui le souhaitent, s’inscrivent dès maintenant dans cet anniversaire, un logo dédié au 80e a été créé pour valoriser les nombreux projets de commémorations et d’évènements à venir.

Le logo du 80e est à la libre disposition de tous les « ambassadeurs » (personnes physiques ou morales) qui souhaitent marquer leur sens de l’accueil et leur attachement à la Normandie en relayant et en s’associant aux évènements du 80e Anniversaire (les Collectivités, les Offices de tourisme, les hôteliers, les commerçants, etc.).

En utilisant le logo 80e, vous vous engagez à respecter les règles d’usage et la charte graphique associée. »

Nous vous donnons donc rendez-vous en 2024 en Normandie !

 

 

Crédit : https://www.normandie.fr/80e-anniversaire-du-debarquement-en-normandie

 

Tom Rice est une figure emblématique pour le peuple normand, et plus spécialement carentanais.
DvdB – Denis van den Brink publie un livre retraçant son histoire, à retrouver aux éditions In Octavo Editions à partir de début novembre 2021.

 

Le témoignage exceptionnel d’un vétéran américain centenaire !

Je ne sais si ce modeste ouvrage rend véritablement grâce à l’homme qu’est Tom Rice. Il personnifie et
incarne de la plus belle des manières le GI de la Seconde Guerre mondiale, cette « Greatest Generation » chère au coeur des Américains.
Descendant d’immigrés français, il aurait pu, à l’instar de ses concitoyens d’origine italienne, allemande, polonaise, grecque… se désintéresser des sempiternels conflits européens. Mais ses ancêtres avaient tout quitté 160 ans plus tôt pour construire en Amérique une vie meilleure, dégagée de toute idéologie et moins frappée, espéraientils, d’injustice.
C’est ce rêve américain, cet idéal d’une vie basée sur la réalisation de ses potentiels et de ses rêves intimes que, spontanément, Tom et ses millions de camarades ont voulu défendre en 1941. Quitte à sacrifier 3 années de sa jeunesse. Quitte à connaître l’effroyable brasier de fureur et de sang d’une guerre dévastatrice et impitoyable. Quitte à risquer la mort ou la mutilation.
Il en est revenu, muet sur ses souffrances, sourd à son passé, et totalement tourné vers l’avenir. Est-ce la dureté d’une enfance vécue au coeur de la Grande Dépression américaine, est-ce l’impitoyable sélection pour devenir paratrooper, est-ce la conviction que la vie est fragile et doit se vivre dans le bonheur au jour le jour, qui font de Tom Rice ce roc d’optimisme et de bonne humeur ?
Il demeure en tout cas et aujourd’hui encore, lui comme tous ses frères de combat, une inspiration et un exemple.

Denis van den Brink

 

Où vous procurer le livre ?

Retrouvez-le directement en ligne ici.

Quatre vétérans américains de passage dans la Ville de Carentan-les-Marais.
Accompagnés de Andrew Biggio, ex-marine vétéran de l’Afghanistan et auteur du livre The Rifle, Ed Cottrel (9e AF), Al Blaney (Medic 101e AD), Al Bucharelli (3e ID) et Bob Wight (17e AF) reviennent pour la première fois depuis 77 ans.
Ils ont pu découvrir le D-Day Experience de Saint-Côme-du-Mont, ont été chaleureusement accueillis au Domaine Airborne B&B à Angoville-au-Plain, puis ont rencontré le public et les lycéens de Carentan au Normandy Victory Museum de Catz, pour des séances questions réponses, pleines d’émotions.
Ils ont continué leur périple vers Batosgne, pour finir en Allemagne.
la Ville de Carentan-les-Marais est toujours ravie d’accueillir les vétérans américains.

C’est à l’invitation du Maire de Meierijstad, Province de Brabant aux Pays-Bas, Monsieur Kees van Rooij, que Jean Pierre Lhonneur, Maire de Carentan les Marais, accompagné de Sébastien Lesné, assiste tout le week end aux commémorations de l’Opération Market Garden, qui a marqué le 17 septembre 1944 le début de la libération des Pays Bas. Cette opération aéroportée, à l’époque la plus important de tous les temps, était notamment conduite par la célèbre 101ème Division aéroportée américaine, celle là même qui quelques mois auparavant, en juin 1944, libérait Carentan.

« C’est la première fois qu’un élu Carentanais assiste aux commémorations Néerlandaises « explique Jean Pierre Lhonneur. « La municipalité de Meierijstad, qui englobe les communes historiques de Veghel et Eerde, partage le même héritage historique que Carentan-les-Marais, en célébrant chaque année les mêmes soldats, les mêmes vétérans, les mêmes unités américaines qui se sont illustrées lors de la libération de notre ville. Il était naturel que nous tissions des liens avec Meierijstad qui remercie et rend hommage chaque année, avec une ferveur comparable à la nôtre, nos mêmes libérateurs. »

Inauguration de borne de la Route de la Libération, commémoration au monument Geronimo dédié à Eerde au 501ème régiment de parachutistes, au monument to the Dutch et au British wargraves cemetery de Sint Oerdenrode, visites de musée, Jean Pierre Lhonneur et Sébastien Lesné ont tout le week-end pu échanger avec leurs homologues néerlandais, notamment sur les problématiques du tourisme de mémoire, et sur d’éventuels échanges avec de jeunes normands.

« Nous retrouvons ici les mêmes officiers de la 101ème Airborne que nous avons accueillis à Carentan. La 101ème est vraiment le ciment qui nous unit avec nos amis néerlandais, qui nous ont témoigné une grande amitié et que nous avons très spontanément invités à venir à leur tour en juin prochain découvrir nos célébrations » conclut Sébastien Lesné.

Pour plus d’informations sur le séjour, découvrez la vidéo D-Day Live, cliquez >ici<.

Le vétéran Américain de la Seconde Guerre Mondiale Thomas M. Rice, parachutiste appartenant au 501ème Régiment de la 101ème Airborne, fête aujourd’hui son centenaire. Sa ville natale de Coronado en Californie, et l’immense communauté militaire de la US Navy Base de San Diego, se mobilisent pour célébrer ce héros.  Ils ne sont pas les seuls. La Ville de Carentan-les-Marais tient elle aussi à remercier toujours et encore son libérateur de 1944. Pour l’occasion, une immense bâche à son effigie a été installée Place de la République à Carentan, et ce pour plusieurs semaines.

Tom avait, on s’en souvient, marqué les esprits en renouvelant, à l’occasion du 75ème anniversaire du débarquement, son saut de juin 1944 en bordure de Carentan. Les aventures et pérégrinations de Tom Rice en Normandie en 1944, alors qu’il commandait une section de mortier, sont indélébilement associées à Carentan. Tom était de cette patrouille de trois hommes chargés la nuit du 6 au 7 juin, de garder la rive sud de la Douve au niveau des écluses de La Barquette, à vue des lignes ennemies. Un peu plus tard, c’est dans le secteur de la Billonnerie que Tom a fait le coup de feu contre les Grenadiers SS.

 

L’attachement de Tom pour la Normandie et Carentan a pourtant tardé à se révéler au grand jour. Ainsi qu’il l’écrivait dans ses Mémoires de la bataille de Normandie (Trial by Combat), Tom a longtemps été convaincu que les Français n’aimaient pas les soldats Américains, auteurs à ses yeux de tant de destructions. « Nous avons mangé tous leurs poulets et détruit leurs maisons » avouait -il alors. C’est  Jean Pierre Lhonneur, Maire de Carentan les marais qui lui proposait à la veille du 75ème anniversaire de venir constater par lui même l’ampleur de la gratitude des Normands. Profondément touché, Tom revendique désormais haut et fort sa lignée… française. Il est en effet le descendant direct de Marie Catherine Avaligne et de Pierre Serrot, deux émigrés ayant quitté Tracy le Mont dans l’Oise en 1791 pour créer la ville de Gallipolis dans l’Ohio. Tom ne rêve à présent plus que d’une seule chose, revenir à Carentan en 2022 pour célébrer à 101 ans, sa glorieuse 101ème Airborne par un nouveau saut.

Retour en images sur la soirée projection du documentaire « A Rendezvous with Destiny » en présence de l’équipe de Liberty Jump Team, Helen Patton, et des vétérans Jack Hamlin (US Coast Guard Omaha Beach), Frank Riesinger (US Air Force), Charles Shay (médic 1ère division d’infanterie) et Charles Levesque (US Navy USS Teton).